Le patrimoine

Un peu d’histoire

Située près de Lezoux, la commune de Glaine-Montaigut possède un passé gallo-romain comme l’attestent les nombreux tessons de poteries que l’on y trouve ainsi que les restes d’une villa gallo-romaine enfouie. Jusqu’au XVIIIème siècle, on fabriquait à Glaine des tuiles et des briques dont le commerce était important. Au XVIIIème siècle, on notait également la présence d’une source d’eau minérale dite de « Font Salade » efficace contre certains maux.

La source de Glaine-Montaigut

La source de Glaine-Montaigut n’est pas une célébrité. Rares sont ceux qui la connaissent et les archives restent muettes sur son histoire. La fontaine elle-même est très discrète. Il y a deux sorties d’eau. Celle qui est près du chemin sort d’un vulgaire tuyau. L’autre, noyée sous les ronces, est un petit réservoir maçonné. Malgré cette discrétion, la fontaine de Montaigut est intéressante et originale. Elle offre en effet une eau fraîche, bien gazeuse, agréablement pétillante, avec un bon débit. Sa particularité, presque unique parmi les eaux gazeuses du Massif Central, est de ne pas contenir de fer, élément qui est à l’origine des dépôts rougeâtres qui entourent presque toutes les sources. Ici, pas de dépôt, pas de flocons au fond des bouteilles. Une eau parfaitement limpide et qui le reste. Et pourtant, il s’agit bien d’une eau minérale, chargée en sels minéraux.
Extrait des sources oubliées du Massif Central  de Frédéric SURMELY